La collectivité mène de grands projets sur le territoire : développement durable, attractivité, aménagements…

PLAN’ET

Logo PLAN'ET

Pour amorcer une transition écologique et énergétique positive du territoire, préserver le cadre de vie, les ressources, améliorer le bien-être des habitants et des usagers, la collectivité a mis en place le PLAN’ET :

  • c’est une petite loupe qui examine et requestionne chaque projet, chaque action, chaque politique portée par la collectivité sous l’angle du développement durable. Même l’organisation de la collectivité est repensée pour y répondre !
  • c’est aussi un télescope, pour regarder plus loin, créer des partenariats avec la constellation d’acteurs publics et privés d’ici et d’ailleurs, sur des projets transversaux, innovants et enrichissants pour le territoire.  

Ainsi, PLAN’ET regroupe l’ensemble de ces démarches, actions, documents de planification et partenariats en faveur du développement durable.

Découvrez PLAN’ET en détails

Téléchargez le bulletin communautaire dédié à PLAN’ET

Le dispositif Nord-Isère Durable

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».
C’est ce qui pourrait résumer l’esprit du Nord Isère Durable.

Cette dénomination désignait à l’origine le partenariat entre la CAPI  (Communauté d’agglomération Porte de l’Isère) et l’ancienne Communauté de communes Les Vallons de la Tour, formée dès 2010 autour de la construction durable et du plan climat énergie.

Aujourd’hui, il désigne le partenariat des Vals du Dauphiné, de la CAPI et des Balcons du Dauphiné, qui ont saisi l’opportunité de dépasser les périmètres administratifs afin de mettre en commun leurs compétences et moyens au service de projets structurants pour la transition énergétique et le développement durable des territoires.

Le NID comprend ainsi :

  • une communauté de pratiques, visant à mettre en commun les connaissances et savoir-faire, explorer des sujets innovants, et alimenter l’ingénierie et l’expertise des collectivités ;
  • une instance permettant d’impulser, de porter et faire rayonner les différentes stratégies, démarches et actions lancées à une échelle supra-communautaire.

Les projets qui seront portés par le NID :

  • la mise en œuvre des actions interterritoriales du PCAET (ex. sensibilisation du grand public aux éco-gestes, élaboration d’un projet alimentaire territorial, animation de la plateforme de rénovation des logements particuliers, …)
  • La construction, en partenariat avec l’Etat, d’un dispositif d’organisation et d’accélération des projets de production d’énergies renouvelables avec les grands opérateurs de l’énergie et les acteurs économiques locaux ;
  • L’extension du dispositif LIBERTE (voir paragraphe)
  • La formation des métiers de la construction durable

LIBERTE : Laboratoire d’Innovations pour le Bien-Être, le Rayonnement Territorial et l’Epanouissement des parties prenantes, dispositif territorial pour un épanouissement global. 

Logo du projet LIBERTE

Sous cet acronyme un peu complexe se cache une idée simple : si chaque individu est bien avec lui-même, aligné, alors il rayonnera dans son entreprise et dans son entourage qui, à leurs tours, se porteront mieux et rendront le territoire plus attractif. En d’autres termes, il s’agit de remettre l’humain au cœur du territoire pour que tous deux grandissent à l’unisson. 

Mais comment aboutir à cela ? En repensant les modèles managériaux des entreprises, en créant des projets permettant un nouveau souffle au territoire. LIBERTÉ, c’est donc l’occasion pour nous tous de voir Les Vals du Dauphiné rayonner plus loin, plus intensément. C’est aussi un projet dont nous devons nous saisir pour rendre notre quotidien un peu plus doux. 

(Bientôt) Téléchargez le bulletin communautaire dédié à LIBERTÉ

Le projet est porté par la collectivité, la Sous-préfecture de La Tour du Pin, le GICOB, les entreprises Serge Ferrari, Porcher Industries et Playgones.

LIBERTÉ est lauréat des Trophées de la Paix Économique 2019

En savoir +

Pourquoi cette réhabilitation ?

La piscine des Abrets en Dauphiné, ouverte en 1977, a été réalisée suivant le concept industrialisé de la piscine « Tournesol », issu du concours des Mille piscines (1969). Elle possède ainsi une identité architecturale et patrimoniale très forte que la Communauté de communes Les Vals du Dauphiné (CCVDD), gestionnaire de cet équipement intercommunal, souhaite préserver.
Malgré son entretien régulier, le bâtiment ne répond plus aujourd’hui aux normes en vigueur et aux besoins actuels des usagers, notamment en terme d’isolation, d’accessibilité, de volume et d’organisation fonctionnelle. C’est pourquoi un projet de réhabilitation est engagé par la Communauté de communes afin de réaliser d’importants travaux sur la couverture, le traitement d’air et la mise en conformité des locaux existants. Ces travaux sont accompagnés de la réalisation d’une extension permettant elle aussi de mieux satisfaire aux normes actuelles.
Réhabilité, le Centre nautique intercommunal offrira un bassin couvert de 25m sur 6 couloirs de nage, avec un fond amovible permettant à l’équipement de s’adapter aux différentes utilisations. Il sera accompagné d’un espace détente, et disposera de vestiaires entièrement repensés, pour le confort de ses usagers.

VDD-Centre-nautique-LAD-implantation-Copyright-Z-Architecture
Implantation du centre nautique

Une nouvelle compétence pour les Vals du Dauphiné

Les Vals du Dauphiné ont pour mission de gérer, aménager et entretenir les équipements sportifs d’intérêt communautaire. L’accueil de la natation scolaire à l’année concernant l’ensemble des Communes de l’intercommunalité depuis le 1e janvier 2018 et dans le cadre de la compétence « sport », la gestion du Centre nautique des Abrets en Dauphiné est donc effectuée par la Communauté de communes (délibération 217-2017-217 du Conseil communautaire). Ce transfert de gestion n’est toutefois devenu effectif qu’au 1e janvier 2019.

Le nouveau centre nautique en bref

  • Bassin de 25m avec 6 couloirs de nage et fond mobile sur 2 lignes d’eau
  • 2 zones de jeux d’eau (intérieure de 30m², extérieure de 100m²)
  • Coupole rénovée (isolation thermique et phonique, éclairage naturel)
  • Nouveaux locaux d’accueil, vestiaire, chaufferie, etc.
  • Zone de 60m² bien-être avec sauna, hammam et jacuzzi
VDD-Centre-nautique-LAD-intérieur-après-travaux-Copyright-Z-Architecture

Calendrier des travaux

Phase 1 : début du 4e trimestre 2019

Fermeture de l’équipement pour travaux. Pendant cette période, l’ensemble des activités (accueil des
scolaires, accès des clubs) est transféré au Centre nautique intercommunal situé à La Tour du Pin.

Phase 2 : 4 trimestre 2020

Réouverture progressive de l’équipement, permettant la réalisation
des différents contrôles de sécurité et de bon fonctionnement.

Phase 3 : janvier 2021

Remise en service complète de l’équipement réhabilité et accueil des scolaires.

Un appel à la population sera lancé en 2020, afin de baptiser le nouvel équipement.

Pourquoi cette rénovation ?

Ouvert au début des années 1970, le Centre nautique intercommunal situé à La Tour du Pin dispose d’une architecture particulière, que Les VDD souhaite conserver et valoriser. Construit à flanc de colline, les bassins posés sur des pieux profondément ancrés au sol sont répartis sur deux niveaux et l’ensemble de l’équipement sur pas moins de 4 niveaux.

Centre nautique de La Tour du Pin après rénovation
Façade du Centre nautique de La Tour du Pin après rénovation

Après plus de quarante années de fonctionnement et bien que régulièrement entretenu, le bâtiment poursuit sa rénovation, afin de s’adapter aux normes en vigueur et de contrôler ses consommations énergétiques. Au programme en 2019, d’importants travaux d’isolation et de remise en état des systèmes de fonctionnement.

Une piscine moins énergivore

Depuis 2018, la gestion technique du Centre nautique est confiée à Axima, filiale d’Engie, dans le cadre d’un marché global de performance énergétique. A ce titre, le prestataire est soumis à une obligation de résultat en termes d’économies d’énergies (eau, gaz, électricité) et met en oeuvre toutes les solutions visant à diminuer ces consommations.
Le contrat de performance énergétique inclut des opérations de faible ampleur telles
le remplacement des éclairages par des dispositifs automatisés à LED et réalisées pendant l’ouverture de l’équipement ou des opérations de plus grande ampleur, nécessitant des périodes de fermetures.