Le frelon asiatique, poursuit sa progression sur le territoire Rhône-alpin. Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il représente une véritable menace pour la biodiversité et la santé des abeilles.

Comment reconnaître un frelon asiatique

Le frelon asiatique peut facilement être confondu avec le frelon européen et la guêpe des bois. Il possède un thorax entièrement noir et des segments abdominaux bruns sont bordés d’une fine bande jaune. Seul le 4ème segment de l’abdomen est jaune orangé. La tête est noire et la face orangée et il possède le bout des pattes jaune.

Comment reconnaitre un nid ?

Les nids des frelons asiatiques peuvent se situer dans divers lieux : arbres, buissons, sous toits, abris de jardins…

Deux types de nids peuvent être observés :

  • Les nids primaires : visibles dès les premiers beaux jours, au printemps.
  • Les nids secondaires : visibles dès le début de l’été, correspondant à une délocalisation de la colonie qui abandonne le nid primaire, trop petit.

Pourquoi détruire les nids ?

Le frelon asiatique a un impact sur :

  • agro-écologique et économique : il est en effet un redoutable prédateur pour les abeilles, provoquant des dégâts importants sur certains ruchers notamment par le stress qu’il engendre sur les colonies (il peut détruire une ruche en très peu de temps)
  • environnemental : il est responsable d’une atteinte forte de la biodiversité du fait de la pression de prédation qu’il exerce sur les insectes tels que les papillons, les mouches ou encore les araignées
  • et sociétal : il est en effet présent sur la quasi-totalité du territoire régional, en particulier au niveau des zones urbanisées, ce qui peut relever, dans certaines situations, d’un problème de santé publique

+ d’info ici

Comment signaler un frelon ou un nid ?

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement soit :

– Sur la plateforme de signalement en ligne : frelonsasiatiques.fr ou en téléchargeant l’application mobile « Frelon Asiatique »

– En contactant votre mairie qui vous expliquera les démarches à suivre

signalez

Quelles aides financières pour la destruction d’un nid ?

Pour lutter contre ce fléau, les élus ont décidé d’ouvrir un ligne budgétaire de 2 500 € pour la destruction des nids de frelons. A ce montant s’ajoute l’enveloppe du Département de l’Isère de 35 000 €.

Sur les Vals du Dauphiné, la prise en charge de la destruction des nids est de :
– 50% par la Communauté de communes (à hauteur de l’enveloppe allouée)
– 50 % par le département de L’Isère

Pour bénéficier de cette aide, il vous suffit de signaler le nid via la plateforme de signalement citée ci-dessus.
Le GDS (Groupement de Défense Sanitaire) effectuera ensuite toutes les démarches nécessaires.